Le mouleur-statuaire : de la prise d’empreinte au tirage

Le savoir-faire de la prise d’empreinte


Pour concevoir de nouveaux moules, les artisans de l’atelier de moulage de la Rmn-GP réalisent des prises d’empreinte sur des œuvres d’art originales. Cette opération délicate qui assure la fidélité de la reproduction, est effectuée dans le strict respect des règles de conservation et en coordination avec  le personnel scientifique des institutions muséales.

Le matériau employé pour la prise d’empreinte est de l’élastomère de silicone. Souple, résistant, il se démoule parfaitement et offre un résultat de surface hautement fidèle et précis.

Élastomère silicone pour la réalisation de l'Hercule Farnèse

Élastomère silicone pour prise d'empreinte moulage

Bénéficiant des apports de la technologie numérique, l’atelier de moulage réalise également des prises d’empreinte 3D, qui présentent le double avantage d’éviter le contact direct avec l’œuvre et d’offrir la possibilité de faire des agrandissements et des réductions. La définition de surface offrant moins de précision que l’élastomère de silicone (une différence de 5 microns pour la prise d’empreinte physique contre 200 microns avec l’utilisation de la 3D), la technique numérique n’est privilégiée qu’en cas de fragilité de l’œuvre originale ou de volonté de changement de format au tirage.

Prise d'empreinte numérique de la reproduction du buste de Louis XV 

Prise d'empreinte numérique de la reproduction du buste de Louis XV par Jean-Baptiste II Lemoyne, conservé au château de Versailles

L’art du tirage



Il faut toute l’expertise et la minutie des mouleurs-statutaires pour exploiter les moules à pièces du XIXe siècle ou encore les moules en silicone conservés dans la collection.

Habitués à manipuler ces moules à forte valeur patrimoniale, nos artisans maîtrisent l’art du tirage pour offrir à notre clientèle des moulages de très haute qualité, conformes aux œuvres originales.

Présentation du tirage en plâtre de la main de Louis XV réalisée par Edme Bouchardon 

Présentation du tirage en plâtre de la main de Louis XV réalisée par Edme Bouchardon

Outre les matériaux traditionnels que sont le bronze et le plâtre, l’atelier emploie des résines modernes, comme la résine chargée de marbre, qui permet d’obtenir des tirages résistants pouvant être exposés en extérieur.

Chaque année, l’atelier accueille plusieurs apprentis et stagiaires pour transmettre ces savoir-faire d’exception.